Les 5 erreurs à ne pas faire sur son CV !

Que vous soyez étudiant, freelance ou à la recherche d’un emploi, le curriculum vitae, plus largement appelé CV, est une composante essentielle de votre vie à un moment ou à un autre. Il regroupe tout ce dont quelqu’un à besoin pour vous connaître vous mais surtout ce dont vous êtes potentiellement capable. Il est donc important qu’il soit soigné et le plus clair possible !

vectoriel CV erreurs à ne pas faire

Erreur n°1 : Ne pas mettre de titre

Comme une dissertation que vous devez rendre dans les plus brefs délais à votre prof de philosophie, avant même de commencer à lire, votre interlocuteur doit savoir de quoi ça parle. Pour notre CV il faut donc y ajouter un titre. Cela peut être l’objet de la recherche (pour un stage ou une alternance) ou l’intitulé du poste. Ce titre permettra à l’individu qui va lire votre CV, de savoir immédiatement si le recruteur peut répondre à votre demande ou non.

Prenez en compte que vous n’êtes pas le seul à postuler pour ce poste. Vous devez être celui qui fera la différence, et cela passe par le fait de faire gagner du temps au recruteur. 

Erreur n°2 : Trop de texte (plus les fautes !)

Évidemment, dans son CV, il faut mentionner ses expériences professionnelles et y expliquer en quoi consistait l’expérience. Cependant, trop de texte c’est ennuyant à lire ! Il faut donc trouver un juste milieu, en décrivant le poste, les missions, les compétences mais en restant clair et concis. Nous te conseillons d’utiliser des mots clés, comme sur Linkedin par exemple. 

De plus, trop de texte implique un risque : les fautes d’orthographe. Les fautes d’orthographe, c’est tout simplement ELI-MI-NA-TOIRE pour 99% des entreprises. Malheureusement, les difficultés existent à ce niveau là, mais pour un recruteur qui ne vous connaît pas, ça traduit une certaine négligence (le recruteur pensera que vous portez très peu d’intérêt pour le poste), et il passera directement au prochain candidat. 

Erreur n°3 : Ne pas personnaliser son CV !

Comme nous le répétons depuis le début de cet article, votre CV doit faire la différence. Vous devez être celui que le recruteur va retenir, celui dont il aura envie d’aller au delà du papier et de vous rencontrer pour un entretien. Pour cela beaucoup de jeunes voir même des personnes expérimentées, négligent le fait de personnaliser son CV. Imaginez être un recruteur, et voir 10 CV de suite qui sont uniquement du texte noir sur une feuille blanche. Le premier CV sera plus ou moins mémorable, en revanche, les suivants seront tous oubliés après lecture des autres. 

Pour cela, variez les formes en fonction du poste, les couleurs en fonction de l’entreprise, n’utilisez pas une forme de gauche à droite comme une liste de course. Vous devez le faire pour que le recruteur le lise stratégiquement. La plupart du temps, un CV se lit de la même manière que l’on écrit la lettre F : on commence par la gauche jusqu’en bas puis on remonte jusqu’en haut à droite. Le tout doit rester sobre !

Et surtout, n’utilisez pas un modèle Canva comme tout le monde. C’est encore pire de voir quelque chose de bien fait mais que tout le monde possède déjà !

La partie de gauche comportera une brève présentation de vous, ainsi que vos informations personnelles, et la partie de droite, plus grande, comportera votre parcours académique (ne pas marquer scolaire ! ça fait trop… scolaire.), et ensuite vos expériences professionnelles. Dans ces deux parties on respectera l’ordre suivant : on classe les périodes du plus récent en haut et les plus anciennes en bas. En effet, vos expériences les plus récentes sont souvent les plus intéressantes. 

Erreur n°4 : Négliger la partie "expériences"

La partie « Expériences professionnelles » de votre CV est sûrement la plus importante. Elle doit être fournie de toutes les expériences qui peuvent intéresser votre recruteur. N’oubliez pas de mettre vos jobs étudiants et d’été mais surtout vos expériences bénévoles et d’associations. Ce sont ces expériences qui feront la différence sur le plan personnel de votre CV !

Pour ce qui est de la description de l’expérience : indiquez dans un premier temps la durée du poste, puis l’entreprise et enfin le poste. Préférez les bullets points avec des mots clés ou des phrases courtes pour définir les missions effectuées durant la période. 

Enfin, je ne vous apprend rien, mais ne vous inventez pas d’expériences. Il est fortement déconseillé de mentir sur ses compétences ou ses expériences car le recruteur finira tôt ou tard par s’en rendre compte, et les conséquences peuvent être mauvaises.  

Erreur n°5 : Un CV sans chiffres ?

La dernière erreur est certes plus spécifique, mais est tout aussi importante. Comme on dit les chiffres ne mentent jamais ! Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser pour appuyer ses propos. Cela peut être fait pour un chiffre d’affaire que vous avez généré ou encore le temps que cela à pris pour effectuer une tâche etc…

En somme, les chiffres doivent être une partie intégrante de chaque descriptif d’expériences. Ils permettent d’appuyer, de concrétiser vos propos et de vous rendre plus crédible auprès de votre recruteur. 

 

Voici un exemple de CV qui est lisible

Sommaire